La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Votations: «L’AVS est très favorable aux femmes»

Le 25 septembre prochain, le peuple décidera si les femmes devront travailler une année supplémentaire avant de pouvoir prendre leur retraite. Le conseiller fédéral socialiste Alain Berset défend sa deuxième réforme de l’AVS face à son camp. Grande Interview.

Après le rejet de la réforme de 2017, Alain Berset espère que l'AVS21 saura convaincre le peuple. © Charly Rappo
Après le rejet de la réforme de 2017, Alain Berset espère que l'AVS21 saura convaincre le peuple. © Charly Rappo

Bayron Schwyn, Philippe Castella

Publié le 19.08.2022

Temps de lecture estimé : 15 minutes

Partager cet article sur:

L’AVS est-elle irréformable? Depuis plus de 25 ans, aucun projet n’a su trouver les faveurs du parlement et du peuple. La réforme AVS 21, soumise aux Suissesses et aux Suisses le 25 septembre prochain, sera-t-elle enfin la bonne? Le conseiller fédéral socialiste Alain Berset s’apprête à ferrailler dur avec son propre camp, les syndicats et les milieux féministes. Au cœur du débat: la hausse de l’âge de la retraite des femmes, qui passerait de 64 à 65 ans. Interview.

Alain Berset, cette réforme se fera essentiellement sur le dos des femmes. Comme homme de gauche, vous l’assumez?

Je ne partage pas cette appréciation. Les choses ne sont pas aussi simples. En réalité, c’est l’augmentation de la TVA qui apportera la part la plus importante pour financer cette réforme.

«Pour vraiment améliorer la

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11