La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Vivre la vraie liberté

Le philosophe et écrivain Alexandre Jollien appelle à davantage de solidarité pour faire face à la période difficile que le monde traverse actuellement. Et il encourage à se libérer des attentes et des préjugés

«Le Covid a certes révélé l’individualisme qui replie les êtres sur eux-mêmes, mais aussi beaucoup de générosité», observe le philosophe et écrivain Alexandre Jollien. © Alain Wicht
«Le Covid a certes révélé l’individualisme qui replie les êtres sur eux-mêmes, mais aussi beaucoup de générosité», observe le philosophe et écrivain Alexandre Jollien. © Alain Wicht

Sevan Pearson

Publié le 31.12.2021

Temps de lecture estimé : 15 minutes

Partager cet article sur:

Espoirs » Un sourire, une excuse pour un retard qu’il n’a pas, un regard doux et rieur: le philosophe et écrivain Alexandre Jollien s’installe à la table d’un sympathique café sur les hauts de Lausanne. La Liberté l’a rencontré il y a quelques jours, afin de prendre un peu de recul en sa compagnie sur cette année 2021 difficile et sur les défis qui s’annoncent. Au menu: quelle liberté et quel(s) espoir(s) en cette période?

Comment vivre la liberté en pleine pandémie, avec toutes les restrictions que cette situation impose?

Alexandre Jollien: Cela peut paraître un peu cliché, mais la liberté, c’est quelque chose qui se vit à l’intérieur. Nous sommes invités à nous délivrer des passions tristes, des préjugés, de l’amertume, du ressenti

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00