La Liberté

Une autoroute qui avance lentement

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le Valais célébrait hier la fin du percement du tunnel de Riedberg, près de Gampel et de Steg. © Keystone
Le Valais célébrait hier la fin du percement du tunnel de Riedberg, près de Gampel et de Steg. © Keystone
Partager cet article sur:
01.10.2020

Le tube nord du tunnel du Riedberg a été percé ce jeudi en Valais. L’achèvement du réseau autoroutier entre Sierre et Brigue prendra encore des années

Sevan Pearson

Mobilité » Aller de Lausanne à Brigue sans quitter l’autoroute? Cela devrait devenir réalité d’ici quelques années, avec l’achèvement du tronçon haut-valaisan, long de 31,8 kilomètres, qui permet d’accéder à l’Italie via le Simplon. Une étape a en effet été franchie ce jeudi dans les travaux en cours: le percement du tube nord du tunnel de Riedberg, en présence des médias conviés à une cérémonie officielle.

«Cet ouvrage permettra de contourner les zones habitées de Gampel et de Steg. La mise en service devrait intervenir vers 2025-2026», indique Martin Hutter, chef de l’Office de construction des routes nationales (OCRN), chargé des travaux de l’autoroute A9. D’un coût estimé à 220 millions de francs, le chantier avait pourtant pris du retard.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00