La Liberté

Un chiffre qui fait mal

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Un chiffre qui fait mal
Un chiffre qui fait mal
Partager cet article sur:
02.07.2020

Le scandale du valproate le montre: seuls 15% des effets indésirables des médicaments sont notifiés

Philippe Boeglin

Santé » Un scandale et des drames. Depuis des années, les médicaments au valproate font souffrir des familles dans de nombreux pays, et la Suisse n’est pas épargnée. De graves troubles du développement ont été diagnostiqués chez des dizaines d’enfants, causés par la prise de ces antiépileptiques durant la grossesse. L’Office fédéral des assurances sociales a saisi la justice contre Sanofi, fabricant du médicament Dépakine, et des neurologues. Au parlement, la commission de santé publique du Conseil national s’est emparée de l’affaire. Certains accusent en outre l’autorité de surveillance Swissmedic d’avoir averti trop tard.

15%

des effets secondaires indésirables sont notifiés

La pharma et Swissmedic sont pointés du doigt, mais ils ne sont pas seuls à

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00