La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Toujours hantée, la tour de la RTS est à la merci d'une nouvelle attaque contre la redevance

Dans le contexte d’une initiative attaquant la redevance, le personnel du service public n’a pas le moral

Après les affaires de harcèlement qui l’ont ébranlée, la tour RTS tremble toujours. © Keystone
Après les affaires de harcèlement qui l’ont ébranlée, la tour RTS tremble toujours. © Keystone

Guillaume Chillier

Publié le 10.06.2022

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

Radio-télévision » «De plus en plus de personnes se disent prêtes à signer l’initiative populaire pour une redevance radio-TV à 200 francs.» Dans la rue, cette phrase peut paraître tout à fait ordinaire. Mais elle prend une dimension bien différente quand elle vient de la bouche d’un des 1500 collaborateurs de la Radio-Télévision suisse (RTS). Et que d’autres employés acquiescent.

Dans la grande tour du service public à Genève, l’annonce récente de la démission de la cheffe des ressources humaines et membre de la direction après quelques semaines à ce poste, révélée mercredi par le site en ligne L’Impertinent, fait jaser et mine encore davantage le moral des troupes. Il précède celle encore plus récente du chef de l’unité Culture, qui préfère

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11