La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Succession Sommaruga: les candidates confrontées au public

Les candidates socialistes au Conseil fédéral ont fait face à une base bienveillante

Evi Allemann, Eva Herzog et Elisabeth Baume-Schneider ont plutôt cherché à se rapprocher l’une de l’autre. © Keystone
Evi Allemann, Eva Herzog et Elisabeth Baume-Schneider ont plutôt cherché à se rapprocher l’une de l’autre. © Keystone

Guillaume Chillier, Lausanne

Publié le 23.11.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Succession de Sommaruga » L’impression est un peu trompeuse: une Elisabeth Baume-Schneider très à l’aise oralement, jouant d’humour et de spontanéité; une Eva Herzog sérieuse, au point sur les questions techniques malgré quelques difficultés en français; et une Evi Allemann en retrait, bien moins confortable avec la langue de Molière et qui peine à développer clairement sa pensée ou ses idées.

Un exercice qui tranche avec la veille à Lucerne. A l’occasion de la première des quatre auditions publiques du trio de candidates socialistes à la succession de Simonetta Sommaruga au Conseil fédéral, Elisabeth Baume-Schneider (JU), seule candidate issue d’un canton romand, avait impressionné outre-Sarine par son aisance en suisse allemand et marqué des points vis-à-vis de ses deux concurrentes al&

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11