La Liberté

Soutien accru aux éleveurs

Publié le 25.01.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Loup » De nouvelles aides sont prévues pour soutenir les propriétaires de moutons face au prédateur.

Avec le retour du loup, la Confédération entend soutenir davantage les éleveurs de moutons. Les contributions aux systèmes de pacage protégés seront augmentées. Les paiements seront garantis même lorsque les troupeaux doivent être ramenés en plaine précocement à cause de prédateurs.
«Dans un contexte de retour des grands prédateurs, notamment du loup, des mesures pour assurer l’exploitation agricole durable dans la région d’estivage sont nécessaires», lit-on dans le rapport de l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG). Elles font partie d’un nouveau train d’ordonnances agricoles mises en consultation hier. Elles entreront en vigueur rétroactivement au 1er janvier 2022.

Après le tir facilité du loup décidé en 2021, l’OFAG prévoit donc désormais un relèvement des contributions d’estivage allouées aux systèmes de pacage protégés pour les moutons. La hausse des paiements directs supplémentaires se montera à environ trois millions de francs.
Cette somme peut être couverte dans les limites du budget affecté aux paiements directs à la charge des contributions de transition, précise l’OFAG. Les contributions de transition, initialement prévues pour une durée de huit ans (2014-2021), sont maintenues.
Autre mesure, les paiements directs pour les contributions d’estivage et les contributions à la biodiversité seront versés intégralement, même lorsque la présence de grands prédateurs contraint les exploitants à ramener en plaine précocement les troupeaux. Seule condition: des «mesures raisonnables doivent être prises dans la mesure du possible pour protéger les troupeaux».  ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00