La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Recycler les panneaux solaires pose quatre défis

Depuis cette année, il est obligatoire de revaloriser les panneaux solaires qui partent en Allemagne, faute de filière de recyclage en Suisse

Seuls 6% des toits en Suisse sont équipés de panneaux solaires. © KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER
Seuls 6% des toits en Suisse sont équipés de panneaux solaires. © KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

Maude Bonvin

Publié le 22.11.2022

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Partager cet article sur:

Seuls 6% des toits sont équipés de panneaux solaires sur sol helvétique. Trop peu pour développer une filière de revalorisation rentable, selon Roman Eppenberger. Le responsable de la technologie auprès de SENS eRecycling, la fondation pour le recyclage des appareils électroniques et électriques, précise que 1100 tonnes de modules photovoltaïques arrivent en bout de course chaque année. «Une dose homéopathique», en comparaison des 130’000 tonnes de matériaux électroniques récupérés dans toute la Suisse.

Conséquence: le recyclage s’effectue à l’étranger. En charge de la collecte des panneaux usagers, SENS eRecycling les envoie en Allemagne par camion. Conscient que cette solution n’est pas optimale, Roman Eppenberger affirme

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11