La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Présidence du groupe PLR: des candidates pas faciles à convaincre

Ex-présidente des Femmes PLR, Doris Fiala juge qu'il faut une femme à la présidence de groupe 
 

«Les femmes doivent être prêtes à lutter. Il faut les soutenir», assure Doris Fiala. © Keystone
«Les femmes doivent être prêtes à lutter. Il faut les soutenir», assure Doris Fiala. © Keystone

Pierre-André Sieber

Publié le 01.02.2022

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Parti libéral-radical » Et si les Femmes PLR venaient brouiller les cartes lors de l'élection du chef de groupe parlementaire le 18 février? Actuellement, le Vaudois Olivier Feller et le Neuchâtelois Damien Cottier ont déclaré leurs intentions de briguer ce mandat. Mais selon Doris Fiala, conseillère nationale zurichoise et ancienne présidente des Femmes PLR, une candidature féminine serait nécessaire. «Je trouve les candidats romands tout à fait valables», observe-t-elle. «Olivier Feller est une personne très engagée et expérimentée. Si, en plus de ses compétences, il s'entourait d'une femme forte au poste de vice-présidente du groupe parlementaire, il aurait de bonnes cartes et de bonnes chances de faire un travail de premier ordre pour nous tous et toutes.»

Arts Daniela Schneeberger Doris Fiala Finances Histoire Olivier Feller PLR Politique Thierry Burkart Tous les tags

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00