La Liberté

Poids lourds en déroute au Parlement

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le Fribourgeois Jean-François Rime (UDC) et le Tessinois Filippo Lombardi (PDC) font partie des vétérans de la politique à avoir perdu leur siège. © Keystone
Le Fribourgeois Jean-François Rime (UDC) et le Tessinois Filippo Lombardi (PDC) font partie des vétérans de la politique à avoir perdu leur siège. © Keystone
Partager cet article sur:
18.11.2019

A l’instar de Filippo Lombardi dimanche, nombre de vieux briscards de la politique n’ont pas été réélus

Philippe Castella

Elections » La non-réélection de Filippo Lombardi ce dimanche a fait l’effet d’un séisme politique au Tessin. Chef du groupe PDC, ce vrai poids lourd disparaît de la scène politique après vingt ans de présence au Conseil des Etats. Son nom vient s’ajouter à la longue liste des vieux parlementaires qui n’ont pas été réélus, aux côtés des Jean-François Rime (UDC/FR), Hugues Hiltpold (PLR/GE), Maximilian Reimann (UDC/AG) ou Luzi Stamm (UDC/AG). Manifestement, il ne faisait pas bon être un homme aux tempes grises si l’on visait une réélection cet automne.

Les femmes ont, elles, davantage été épargnées. Sur les 31 parlementaires non-réélus, seuls quatre sont des femmes. Et une seule siège depuis plus de huit ans: la Zurichoise Kathy Riklin. Mais il faut dire que la d&eacut

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00