La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Mühleberg sans l’atome

Depuis l’arrêt en 2019, quelque 300 ouvriers démantèlent la centrale nucléaire qui fut leur outil de travail

Les ouvriers démontent les installations depuis le 6 janvier 2020 et doivent débarrasser les lieux des combustibles radioactifs d’ici à 2024. © Keystone-archives
Les ouvriers démontent les installations depuis le 6 janvier 2020 et doivent débarrasser les lieux des combustibles radioactifs d’ici à 2024. © Keystone-archives

Jessica Monteiro

Publié le 19.12.2021

Temps de lecture estimé : 10 minutes

Partager cet article sur:

Nucléaire » Qu’est-ce que vous ferez en 2034 quand la centrale sera complètement démantelée? «Je n’en ai aucune idée, mais je voulais écrire un petit mot d’adieu.», «J’aurai 97 ans!», «Gagner au loto», «Attendre la fusion nucléaire». Les témoignages sont nombreux sur les post-it collés contre un mur du centre d’information de la centrale nucléaire de Mühleberg (BE), à deux pas de l’entrée principale. Les employés les ont rédigés le 20 décembre 2019, jour de l’arrêt définitif du réacteur après 47 ans de service.

Alors que les travaux de démantèlement sont en cours, le centre d’information constitue l’un des seuls lieux que l’on peut visiter. Petit musée qui expose le journal privé d’un

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00