La Liberté

Maudet s’en remet aux urnes

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Si Pierre Maudet s’en va, c’est pour essayer de mieux revenir. © Keystone
Si Pierre Maudet s’en va, c’est pour essayer de mieux revenir. © Keystone
Partager cet article sur:
30.10.2020

Le conseiller d’Etat genevois a annoncé hier sa démission. Mais il va se représenter

Christiane Pasteur avec Gustavo Kuhn

Genève » Stupéfaction est le terme qui, sans doute, résume le mieux la réaction des Genevois à l’annonce de la démission du conseiller d’Etat Pierre Maudet hier après-midi. «Je dérange, on me met de côté, j’ai été dépouillé de mes prérogatives. Je ne veux pas me lancer dans une bataille judiciaire. Ce n’est pas aux tribunaux de trancher. Seul le peuple peut décider. Je demande au peuple de me renouveler sa confiance.»

Pierre Maudet démissionne, donc, et se représente à sa propre succession. Sans un kopeck et sans parti, mais toujours passionné de politique, a-t-il affirmé. «Ce sera peut-être mon dernier combat. Je vais chercher dans mes tripes l’énergie pour rebondir.»

Mercredi, ses collègues du Conseil d’Etat avaient annoncé qu’ils lui retiraient provisoirement son Département de la promotion économique. Un département jugé mineur, avec seulement 35 collaborateurs, alors même qu’en 2018 il avait été élu au premier tour et choisi par ses pairs comme président du gouver

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00