La Liberté

Les énergies fossiles ont la peau dure

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les énergies fossiles ont la peau dure © Keystone-archive
Les énergies fossiles ont la peau dure © Keystone-archive
Partager cet article sur:
03.12.2019

De quel bois, ou plutôt de quel mazout se chauffent les cantons à l’heure où les carburants sont sur la sellette? En Suisse romande, les disparités sont importantes

Sevan Pearson

Climat » En 2017, les chauffages à mazout et à gaz ont été responsables de 18,8% des émissions de gaz à effet de serre en Suisse. Même si la tendance est à la baisse, la marge de progression est encore grande. Une piste? Le Conseil des Etats traite cette semaine sur une interpellation du sénateur UDC Hannes Germann (SH) qui demande «d’intégrer au programme Bâtiments les constructions à énergie positive ou répondant aux normes Minergie-P». Les critères stricts de ce label prévoient entre autres des chauffages alimentés par de l’énergie renouvelable.

Si la Confédération édicte des lignes directrices, ce sont les cantons qui sont pour l’essentiel responsables de la politique énergétique des bâtiments. Avec pour conséquence de grandes disparités. Ainsi, dans le can

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00