La Liberté

Les écolos, complices imprévus

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le directeur de l’USP Jacques Bourgeois observe des convergences avec les écologistes. © keystone
Le directeur de l’USP Jacques Bourgeois observe des convergences avec les écologistes. © keystone
Partager cet article sur:
03.01.2020

L’année sera décisive pour les agriculteurs, qui pourront parfois compter sur les Verts

Philippe Boeglin

Paysannerie » L’an 2020 sera celui de tous les dangers, ou de tous les défis, pour l’agriculture. L’Union suisse des paysans n’a pas tourné autour du pot, hier, lors d’une conférence de presse donnée à Worb dans une ferme bernoise. Trois «gros morceaux» se profilent: la nouvelle politique agricole dès 2022, l’accord de libre-échange avec les Etats sud-américains du Mercosur, et les votations populaires sur les initiatives «eau potable propre» et «anti-pesticides de synthèse».

Pour aborder ces questions fort sensibles, les milieux paysans devront tirer leur épingle du jeu dans un parlement devenu plus écologiste. A priori, ce ne sera pas évident, leurs soutiens traditionnels se trouvant dans le camp conservateur.

Mais à y regarder de plus près, le «verdissement» du parlement n&r

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00