La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Les CFF sous pression

Les mesures d’économie demandées par la Confédération aux CFF inquiètent. Le développement du rail prend du retard.

Les économies demandées par le Conseil fédéral aux CFF inquiètent, alors que les infrastructures vieillissent. © Keystone
Les économies demandées par le Conseil fédéral aux CFF inquiètent, alors que les infrastructures vieillissent. © Keystone

Sophie Dupont

Publié le 26.12.2021

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Transports » Le Conseil fédéral a récemment demandé aux CFF d’économiser 80 millions par an dès 2024. Objectif: renforcer la rentabilité et éponger une partie de la dette qui a atteint 10,9 milliards de francs au premier semestre de cette année.

La Confédération fait de son côté un effort pour le trafic grandes lignes, qui ne parvient plus à être rentable. Elle n’a pas prévu d’indemnité Covid mais un «abaissement de la contribution de couverture» qui «devrait alléger le trafic grande ligne de 1,5 à 1,7 milliard de 2022 à 2029». Derrière ce jargon fédéral, il faut comprendre que la part de financement de la Confédération augmentera d’environ 200 millions, par l’intermédiaire du Fonds d’infrastructure ferroviaire (FIF).&nbs

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00