La Liberté

Le scandale du cryptage à décrypter

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les machines exportées par Crypto AG étaient truffées de moyens permettant d’espionner leur utilisateur. © Keystone
Les machines exportées par Crypto AG étaient truffées de moyens permettant d’espionner leur utilisateur. © Keystone
Conseillère nationale (pdc, LU). Présidente de la commission de la politique de sécurité
Conseillère nationale (pdc, LU). Présidente de la commission de la politique de sécurité
Partager cet article sur:
13.02.2020

La grosse affaire d’espionnage impliquant les Etats-Unis, l’Allemagne et la Suisse soulève des questions

Philippe Boeglin

Espionnage » L’Opération Rubicon continue de faire des vagues dans la Berne fédérale. Les révélations d’avant-hier ont dévoilé une affaire d’une ampleur considérable: depuis 1945 environ, les renseignements américains (CIA) et allemands (BND) ont espionné des dizaines d’Etats étrangers en utilisant des technologies de cryptage produites par Crypto AG, société établie à côté de Zoug. Selon les médias enquêteurs – la télévision alémanique SRF, la télévision allemande ZDF et le Washington Post –, des autorités et responsables suisses étaient au courant et ont laissé faire. Le Conseil fédéral a ouvert une enquête le 15 janvier dernier. En attendant ses conclusions, les questions se bousculent.

1. La neutralité suisse encor

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00