La Liberté

Le moral des Suisses plonge

Publié le 03.08.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Consommation » C’est très loin d’être la joie pour les consommateurs helvétiques, qui craignent surtout l’inflation et le ralentissement économique à venir.

Le moral des consommateurs helvétiques a plongé en juillet, face aux craintes de ralentissement économique et alors que l’inflation reste forte. Le baromètre compilé par le Secrétariat d’Etat à l’économie (Seco) est même passé sous le seuil enregistré au début de la pandémie de coronavirus.

Après avoir continuellement reculé ces derniers trimestres, l’indice du climat de consommation relevé par le Seco a reculé à –41,7 points au troisième trimestre, après –27,4 points au partiel précédent et –3,8 points entre janvier et mars, selon un communiqué publié hier.

«L’évaluation de la situation économique personnelle n’a jamais été aussi pessimiste et la propension aux grandes acquisitions reste fortement inférieure à la moyenne», ont averti les économistes fédéraux.

Les estimations sur la situation économique à venir à surtout souffert, plongeant à –53,5 points contre –31,4 points au deuxième trimestre. L’évaluation de la situation financière future n’est guère meilleure, s’affichant à –34,8 points après –24,9 points le partiel précédent. Cet indicateur «a crevé le plancher historique enregistré en janvier 1995» et qui était à –26 points, a rappelé le Secrétariat d’Etat à l’économie.

Par conséquent, la volonté d’effectuer des achats importants a pris un coup, l’indice afférant chutant à –43,3 points, comparé à –31,3 points au second trimestre.

Côté positif, les personnes interrogées s’attendent par contre à ce que la situation sur le marché du travail demeure «très favorable», que ce soit au niveau de la sécurité de l’emploi (–27 points) et de l’évolution du taux de chômage. ATS/AWP

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11