La Liberté

Le jeu des chiffres et des invectives

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le 27 septembre, une affaire de gros sous. © Alain Wicht / «La Liberté» - photo d'illustration
Le 27 septembre, une affaire de gros sous. © Alain Wicht / «La Liberté» - photo d'illustration
Partager cet article sur:
03.09.2020

La campagne sur les déductions fiscales pour enfants donne lieu à une empoignade arithmétique

Philippe Castella

Impôts » Les invectives fusent dans une campagne vive sur les déductions fiscales pour enfants, même si elle est largement occultée par d’autres objets de votations aux enjeux plus palpables. «Le PS mène une campagne de désinformation», dénonçait mercredi le PDC dans un communiqué, alors que la gauche hurle à l’arnaque fiscale. Au cœur de la polémique, une belle bataille de chiffres qui oppose les deux camps.

Dans celui du oui, on avance que 60% des familles en bénéficieront et, dans celui du non, que seuls 6% des ménages en profiteront vraiment. L’écart apparaît monstrueux et pourtant les deux chiffres se défendent. C’est la loupe utilisée par chaque camp qui diffère grandement.

Déductions progressives

Un peu plus de 40% des ménages ne paient pas d’imp&oc

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00