La Liberté

Le ciné ou le concert remis à plus tard

Partager cet article sur:
22.09.2020

Pandémie » La part des Suisses qui renoncent aux sorties culturelles augmente.

Un tiers de la population préfère attendre que la crise du coronavirus soit complètement terminée avant de reprendre les sorties culturelles, selon une enquête mandatée par la Confédération et les cantons. Début juin, seuls 22% des Suisses étaient de cet avis.

La volonté de reprendre ces sorties a diminué et le public se montre «plus réticent», a communiqué hier l’Office fédéral de la culture (OFC). Avec la conférence des délégués cantonaux aux affaires culturelles, il avait mandaté l’agence L’Œil du public pour deux études réalisées par échantillons représentatifs de la population de plus de 1000 personnes, menées au début juin et à la fin août.

Il y a presque quatre mois, 24% des personnes interrogées se disaient prêtes à visiter des institutions et à participer à des manifestations culturelles «sans crainte particulière». A la fin du mois dernier, cette proportion est tombée à 18%, souligne l’OFC.

Les réponses varient aussi en fonction du type d’offre: alors que 36% des personnes interrogées n’ont pas l’intention de visiter un musée ou une exposition avant 2021, 43% d’entre elles ne sont pas prêtes à retourner «voir un spectacle (concert, théâtre, opéra, danse, cirque, etc.)» Concernant les autres types d’offre, leur part varie entre 35 et 40%, hormis pour les festivals (64%). Les mesures sanitaires sur les lieux culturels sont quant à elles davantage soutenues. ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00