La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

La Suisse part en cyberguerre

Le Conseil national a soutenu la mise sur pied d’un cyberbataillon dès janvier 2022

Une troupe de 575 miliciens composera le cyberbataillon dès janvier. © Keystone
Une troupe de 575 miliciens composera le cyberbataillon dès janvier. © Keystone

Guillaume Chillier

Publié le 15.12.2021

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Armée » L’entreprise RUAG en 2016, la ville de Rolle cette année, une holding de régies immobilières tout récemment… Les cyberattaques sont partout et personne n’est épargné par cette menace. Et puis cette question: l’armée suisse sera-t-elle la prochaine victime? Une perspective catastrophique que le Conseil fédéral compte éviter en resserrant les lignes de défense numériques de ces infrastructures informatiques hautement stratégiques.

575

miliciens seront dédiés à la cyberguerre

Mercredi, le gouvernement a obtenu l’appui du Conseil national pour ce projet, avec en prime la création d’un cyberbataillon dès le 1er janvier prochain. Une troupe de 575 miliciens dédiée à la cyberguerre, contre 206 aujourd’hui. Des cyberspécialistes form&eacu

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00