La Liberté

La police des transports a du flair

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
«Si le chien détecte un explosif, il reçoit une balle pour s’amuser», sourit Christian Zingg.
«Si le chien détecte un explosif, il reçoit une balle pour s’amuser», sourit Christian Zingg.
Partager cet article sur:
17.01.2020

Depuis Olten, une unité spécialisée assure la sécurité dans les trains et les gares dans toute la Suisse

Photos: Corinne Aeberhard Texte: Sevan Pearson, Olten

Sécurité » Il renifle chacun des trous numérotés percés sur un panneau de bois. Tout à coup, il s’arrête et s’assied. Odin, 2 ans et demi, a du flair. Et pour cause: il fait partie de la brigade canine de la police des transports. Ce labrador a été dressé pour détecter des explosifs à bord des trains et dans les gares. Il vient de découvrir dans quelle cavité son maître, Christian Zingg, a dissimulé la substance.

«Pour le chien, détecter des explosifs est un jeu. Il sait que s’il en trouve, il reçoit une balle pour s’amuser, explique le policier, joignant le geste à la parole. Il a été dressé pour ne pas aboyer et pour ne pas sauter sur la personne», souligne fièrement Christian Zingg.

Détecter des explosifs

La polic

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00