La Liberté

La fin du procureur fédéral unique?

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
L'affaire FIFA a abouti à la démission de l'ex-procureur général Michael Lauber. Désormais, les élus socialistes proposent une direction tricéphale. © Keystone-archives
L'affaire FIFA a abouti à la démission de l'ex-procureur général Michael Lauber. Désormais, les élus socialistes proposent une direction tricéphale. © Keystone-archives
Partager cet article sur:
23.09.2020

Après l’affaire Lauber, les socialistes imaginent une refonte du Ministère public avec trois chefs à sa tête

Pierre-André Sieber

Justice » Le groupe socialiste des Chambres fédérales prend les devants à la suite des affaires qui ont touché la chaîne pénale, dont celle qui a conduit vers la sortie l’ex-procureur général Michael Lauber, à la suite de rendez-vous non protocolés avec le patron de la FIFA, Gianni Infantino. Par le biais d’une initiative parlementaire qui sera déposée cette semaine, le groupe PS préconise une réforme structurelle des autorités fédérales de poursuite pénale, afin de renforcer leur indépendance et leur efficacité.

Ainsi, le Ministère public de la Confédération (MPC) ne doit plus être géré ni commandé par une seule personne mais par trois magistrats. Au surplus, le groupe socialiste souhaite que tous les procureurs soient élus par l’Assemblée féd

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00