La Liberté

«La démocratie s’est exprimée»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partisan du congé-paternité de deux semaines, Philippe Nantermod accepte de bon gré le court refus exprimé par le PLR. © Keystone-a
Partisan du congé-paternité de deux semaines, Philippe Nantermod accepte de bon gré le court refus exprimé par le PLR. © Keystone-a
Partager cet article sur:
25.08.2020

Vice-président, Philippe Nantermod relativise le vote du PLR contre le congé-paternité

Thierry Jacolet

Famille » Le soutien du comité directeur, du groupe parlementaire et de la conférence des présidents des sections cantonales n’a pas suffi: le PLR dit non au projet de congé-paternité de deux semaines, l’un des cinq objets des votations fédérales du 27 septembre. Lors de leur assemblée tenue en ligne samedi, les délégués ont adopté ce mot d’ordre à une voix près: 134 voix contre 133 et 8 abstentions. Ils lui préfèrent le projet de congé parental, plus flexible.

Le parti ne fera toutefois pas campagne sur un objet qui divise la moitié de sa base, prévient le vice-président Philippe Nantermod (VS), qui défendait le congé-paternité.

Comment expliquez-vous ce désaveu à l’égard de la direction du Parti libéral-radical?

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00