La Liberté

«L’UDC exploite les craintes»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
La présidente du Conseil national Isabelle Moret (PLR/VD), à droite, a demandé à Magdalena Martullo-Blocher (UDC/GR) d'enlever son masque. © KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE
La présidente du Conseil national Isabelle Moret (PLR/VD), à droite, a demandé à Magdalena Martullo-Blocher (UDC/GR) d'enlever son masque. © KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE
Partager cet article sur:
06.03.2020

Le coronavirus pèsera-t-il dans le vote? L’UDC l’instrumentalise, selon ses détracteurs

Igor Cardellini

Libre circulation » L’UDC Magdalena Martullo-Blocher (GR) sous la Coupole au premier jour de la session parlementaire munie d’un masque de protection en pleine épidémie de Covid-19. L’image est forte. Elle a d’ailleurs fait le tour des médias nationaux à une vitesse record. Est-ce que l’élue a voulu souligner l’allégorie d’une Suisse souverainiste voulant se protéger de la menace extérieure? La directrice d’EMS Chemie a expliqué son geste par le souci de n’infecter personne, relevant qu’autour d’elle siégeaient des élus de groupes à risque. En tous les cas, plusieurs membres de l’UDC ont cité le coronavirus pour appuyer l’initiative populaire «pour une immigration modérée», en votation le 17 mai.

Sur Twitter, l’ancien conseiller national Christoph Mörgeli (ZH) sou

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00