La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

L’interdiction qui ne convainc pas

L’initiative qui veut empêcher l’expérimentation animale ne recueille aucun soutien parmi les partis

Souris de laboratoire dans un centre de recherche sur le cancer à Lausanne. © Keystone
Souris de laboratoire dans un centre de recherche sur le cancer à Lausanne. © Keystone

Xavier Lambiel

Publié le 17.12.2021

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Votation » Pour le ministre de la Santé Alain Berset, «la législation suisse est déjà l’une des plus strictes au monde», et «cette initiative met en danger l’accès aux nouvelles thérapies, qui peuvent sauver des vies». Hier, le Conseil fédéral est entré en campagne contre le texte qui entend interdire l’expérimentation animale. La Suisse votera le 13 février prochain. Au parlement, tous les partis ont rejeté cette proposition, qui n’a pas obtenu une seule voix.

Même les Verts ne soutiennent pas la proposition. La sénatrice neuchâteloise Céline Vara faisait partie des rares abstentions. «Embarrassée» par la formulation de l’initiative, elle sourit: «La cause est juste mais je ne peux pas soutenir ce texte trop extrême et mal rédigé.» Pour elle, «c&rs

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00