La Liberté

Huit ans pour un motard

Publié le 01.07.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Gangs » Le Tribunal régional de Berne a infligé trois peines de prison ferme hier dans l’affaire de l’affrontement violent entre bandes de motards en 2019 à Belp (BE).

Le principal prévenu a écopé de huit ans de réclusion pour tentative d’homicide volontaire. L’homme avait frappé un membre de la bande rivale à la tête avec un pistolet chargé. Un coup de feu avait blessé une autre personne. L’accusé a sciemment accepté de blesser et de tuer des personnes, a déclaré le président du tribunal lors de l’énoncé du jugement.

Ce Suisse de 37 ans est membre des Bandidos. Un second membre de ce club de motards, un Espagnol de 42 ans, a été condamné à 8 mois de prison pour rixe, mais a été acquitté de l’accusation de tentative d’homicide volontaire

Un troisième Bandido, un Autrichien de 34 ans, a pour sa part été condamné à 42 mois pour tentative de coups et blessures graves. Il sera expulsé de Suisse.

Dix-neuf autres motards, membres des Bandidos mais aussi des Hells Angels et des Broncos, étaient jugés pour rixe ou complicité de rixe. Cinq d’entre eux ont été acquittés.

Dans les autres cas, le tribunal a considéré qu’il était prouvé que les accusés étaient présents lors des affrontements et qu’ils avaient soutenu les événements «physiquement et psychiquement». Le tribunal a prononcé des peines de prison avec sursis d’environ dix mois.

Lors du procès, la plupart des accusés avaient gardé le silence, comme le veut la règle en vigueur dans ce milieu. Le président du tribunal a jugé «inacceptable que certains membres de notre société établissent leurs propres règles, qui vont à l’encontre du droit pénal, et qu’ils tentent ensuite de les légitimer».

Hier matin, d’importantes forces de police ont été déployées à Berne. Quelque 300 motards de plusieurs clubs s’étaient rassemblés non loin du tribunal, situé près de la gare de Berne. La situation est toutefois restée calme. Aucun Bandido n’était présent. Après le prononcé du jugement, les motards ont quitté les lieux. ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • Nuitées hôtelières au beau fixe

    Tourisme » L’hôtellerie suisse a enregistré 16,9 millions de nuitées sur les six premiers mois de 2022, en progression de 47,3% par rapport au premier semestre...
  • pictogramme abonné La Liberté L’enseignant ne répond plus à l’appel

    A dix jours de la rentrée, il n’est pas sûr que toutes les classes bernoises rouvrent, faute de forces vives
  • Sécuriser l’axe Zurich-Gothard

    Suisse centrale » Rejet du recours contre le projet de nouvelle route de l’Axen, après un accident mortel spectaculaire. Après la chute d’une voiture dans...
  • pictogramme abonné La Liberté 9305

    Le Chiffre du jour 9305 morts » C’est le nombre de personnes tuées par le Covid en Suisse en 2020, lors de la première année de la pandémie, selon l’Office...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11