La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Des soignants se déclarent épuisés

Le personnel des soins intensifs en Suisse romande est éreinté alors qu’omicron sévit. Témoignages

Le personnel soignant n'aura probablement aucun répit avec 17' 634 cas de Covid dénombrés hier (KEYSTONE/Laurent Gillieron) © keystone-sda.ch
Le personnel soignant n'aura probablement aucun répit avec 17' 634 cas de Covid dénombrés hier (KEYSTONE/Laurent Gillieron) © keystone-sda.ch

Igor Cardellini

Publié le 29.12.2021

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Partager cet article sur:

Pandémie » Le personnel soignant était déjà épuisé cette fin d’année. Il n’aura probablement aucun répit avec 17 634 cas de Covid dénombrés hier et le variant omicron qui représente 58% des infections. Mardi, le président de l’Association des médecins cantonaux, Rudolf Hauri, annonçait que certains hôpitaux ont atteint leur limite de capacité. A Lucerne, on évoque la nécessité de trier les malades.

Ailleurs, si la coordination et le transfert des patients fonctionnaient ces derniers jours et si la charge de travail dans les hôpitaux était encore gérable, selon lui, la fatigue est à son comble dans les unités de soins intensifs. Et les premiers effets potentiels des réunions familiales à Noël ne se feront sentir qu’en janvier. Tanja Stadler, présidente de

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00