La Liberté

Convention sur l’adoption au Sri Lanka

Publié le 17.05.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Familles » Cantons et Confédération aideront les personnes concernées à retrouver leurs origines.

Cantons et Confédération ont signé hier une convention avec l’organisation Back to the Roots, active dans le soutien aux personnes adoptées au Sri Lanka dans les années 70 à 90. L’objectif principal est d’aider ces personnes remises à des familles suisses à retrouver leurs origines.

La conseillère fédérale Karin Keller-Sutter et le président de la Conférence des directeurs cantonaux de justice et police Fredy Fässler ont apposé leur griffe hier à Berne aux côtés de celle de Sarah Ineichen, présidente de l’organisation. La convention ouvre notamment la voie à un financement annuel de 250 000 francs, pris en charge par la Confédération et les cantons.

Cette somme, calculée sur des frais effectifs, doit bénéficier directement aux quelques centaines de personnes concernées. Celles-ci peuvent recourir de leur propre chef à Back to the Roots, qui les soutient dans toute la procédure de recherche et assure les relations avec les autorités.

Une étude historique de la Haute école des sciences appliquées de Zurich (ZHAW) a recensé 881 adoptions accordées entre 1973 et 1997. Les Sri Lankais adoptés étaient le plus souvent des bébés de quelques semaines ou de jeunes enfants. Ils provenaient de «fermes à bébés», où l’on faisait aussi appel à des hommes blancs pour produire des enfants à la peau la plus claire possible. ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11