La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Alpinisme: «Certaines courses classiques devront être abandonnées»

Des ascensions comme celle du Mont-Blanc ou du Cervin sont devenues trop dangereuses

Le changement climatique risque de limiter les alpinistes à la recherche d'aventure. © Keystone
Le changement climatique risque de limiter les alpinistes à la recherche d'aventure. © Keystone

Pierre-André Sieber

Publié le 04.08.2022

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Montagne »  La canicule frappe fort cet été sur les Alpes suisses et soumet les glaciers à de hautes températures. Le 25 juillet, l’isotherme du zéro degré a même atteint un record en culminant à 5184 m d’altitude. Tout cela après un hiver avec de faibles chutes de neige et un printemps aux allures estivales.

Le Club alpin suisse (CAS) met en garde les alpinistes qui ont envie d’entreprendre des itinéraires de haute montagne. Hormis le Mont-Blanc et le Cervin que les guides ont renoncé à gravir, de nombreuses courses pourtant moins exigeantes s’effectuant en été sont dangereuses en raison de chutes de rochers au Wisshorn (région Zermatt, VS), une vire allant du Strubelgletscher à l’Aemertengrat (région Adelboden, BE) est impossible à franchir ou encore éboulis et chutes de pierres menacent la

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11