La Liberté

Trungelliti, puni pour avoir dénoncé

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Tête de série N°1 du Grand Prix de la Gruyère, Marco Trungelliti s’est qualifié pour les demi-finales qui ont lieu ce matin à Bulle. © Keystone
Tête de série N°1 du Grand Prix de la Gruyère, Marco Trungelliti s’est qualifié pour les demi-finales qui ont lieu ce matin à Bulle. © Keystone
Partager cet article sur:
25.07.2020

L’Argentin a refusé de tremper dans le scandale des matches truqués. Il en a payé les conséquences

Pierre Salinas

Tennis L «D’abord, j’ai pensé que c’était normal, que c’était mon devoir, même. Et puis, voyant qu’aucun autre n’en parlait et que personne ne voulait ou n’osait me montrer son soutien, j’ai compris qu’il m’avait peut-être fallu du courage pour le faire.» Qu’a fait Marco Trungelliti, tête de série N°1 du Grand Prix de la Gruyère, dont les demi-finales et la finale du tableau N1/R1 ont lieu aujourd’hui sur les courts du TC Bulle? Matricule 235 à l’ATP, l’Argentin de 30 ans a dénoncé un fléau qui ronge le tennis depuis longtemps et qui, à l’écouter, n’est pas près de disparaître: les manipulations de matches liées aux paris sportifs.

Il était 23 h, jeudi, lorsque assis devant une assiette de pâtes sans sauce, Marco Trungelliti le lanceur d

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00