La Liberté

«Ma réflexion est difficile»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Timea Bacsinszky (à droite) a répondu à toutes les questions des membres du TC Les Paccots avec une certaine aisance et quelques pointes d’humour. © Alain Wicht
Timea Bacsinszky (à droite) a répondu à toutes les questions des membres du TC Les Paccots avec une certaine aisance et quelques pointes d’humour. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
05.07.2021

Timea Bacsinszky songe à son avenir. La Vaudoise a évoqué sa situation sous la pluie aux Paccots

Patricia Morand

Carrière » Alors que Roger Federer se préparait à affronter le Britannique Cameron Norrie du côté de Wimbledon, samedi en fin d’après-midi, Timea Bacsinszky débarquait aux Paccots. A mille kilomètres de Londres et des années-lumière du décor du circuit. Attendue dans la station veveysanne pour un match exhibition dans le cadre du 40e anniversaire du club de tennis, la Vaudoise de 32 ans a troqué sa raquette pour un micro en raison d’une météo qui n’invitait pas à aller sur le court. Elle a répondu durant plus d’une heure aux questions de quelques dizaines de personnes en livrant force anecdotes (voir ci-dessous) avant d’évoquer sa situation actuelle pour la presse régionale. Avec sourire et spontanéité.

«Je connais mon deuxième degré et je suis aussi capable d’autodé

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00