La Liberté

Sofia Goggia survole les débats

Sofia Goggia est bien la meilleure descendeuse du moment. © Keystone
Sofia Goggia est bien la meilleure descendeuse du moment. © Keystone
Partager cet article sur:
Publié le 04.12.2021

L’Italienne a enlevé la descente de Lake Louise. Corinne Suter a pris la cinquième place

Ski alpin » Sofia Goggia est bien la meilleure descendeuse du moment. L’Italienne, privée de mondiaux en février en raison d’une grave blessure au genou gauche, a survolé les débats lors de la première descente de l’hiver hier à Lake Louise. Meilleure Suissesse, Corinne Suter a terminé cinquième.

Lauréate du dernier globe de la spécialité alors qu’elle avait interrompu sa saison juste avant les mondiaux de Cortina, Sofia Goggia a réalisé une démonstration. La championne olympique 2018 a devancé sa dauphine américaine Breezy Johnson de 1’’47, soit l’écart le plus important enregistré depuis près de six ans en descente.

Cinq à la suite

L’Italienne de 29 ans, qui avait remporté l’unique entraînement mercredi, a ainsi cueilli sa douzième victoire en Coupe du monde. Elle a remporté au total neuf descentes, dont les cinq dernières auxquelles elle a pu prendre part: Val-d’Isère en décembre 2020, St-Anton puis deux fois Crans-Montana en janvier 2021, et donc Lake Louise.

Seules trois skieuses ont concédé moins de deux secondes à l’impressionnante Sofia Goggia, qui sera forcément la femme à battre aujourd’hui pour la deuxième descente programmée au Canada. L’Autrichienne Mirjam Puchner complète le podium, à 1’’54, juste devant sa compatriote Ramona Siebenhofer (4e à 1’’96).

Une course à oublier

La championne du monde en titre Corinne Suter a quant à elle concédé 2’’02 pour sa première course de l’hiver. La Schwytzoise saura toutefois certainement se satisfaire de ce résultat, elle qui s’était blessée notamment aux plateaux tibiaux en chutant lourdement à l’entraînement à la fin septembre.

Course à oublier en revanche pour Lara Gut-Behrami, malade depuis plusieurs semaines déjà. La Tessinoise a terminé hors du top 15 (17e), à 2’’74 de Sofia Goggia, sur une piste qui ne lui convient déjà pas franchement en temps normal. C’est certainement demain en super-G qu’elle abattra sa meilleure carte. Derrière Corinne Suter, deux autres Suissesses ont tout de même pu se classer parmi les 15 premières. Jasmine Flury a décroché la 9e place, à 2’’31, Priska Nufer la 14e à 2’’64.

ats


Noémie Kolly éliminée et touchée à l’avant-bras

C’est en larmes que Noémie Kolly s’est présentée dans l’aire d’arrivée de la première descente de Lake Louise hier. La Rochoise a en effet été éliminée après quelques secondes de course, pour sa première sur la Lake Lindsey Way, après avoir commis une faute d’intérieur. «Je ne sais pas trop ce qui s’est passé, détaillait-elle. J’étais un peu en retard dans un virage et j’ai trop penché. Je ne sais pas exactement où j’ai tapé.»

Si le soleil avait fait son retour dans le parc national de Banff, où se situe la station canadienne, la première course du week-end n’a donc pas souri à la skieuse de 23 ans. Et c’est en se tenant l’avant-bras droit qu’elle a quitté la piste. «Je dois dire que j’ai assez mal. Je ne crois pas que ce soit cassé, mais je n’arrive pas à serrer le poing. Ça me fait un petit peu peur pour la suite.» C’est désormais le médecin de l’équipe de Suisse qui va devoir évaluer l’état de l’avant-bras de Noémie Kolly. Celle-ci doit encore participer à une descente aujourd’hui et à un super-G demain à Lake Louise. «Si je dois faire une pause, je m’arrêterai», lâchait encore, fataliste, la skieuse de la Berra. lm

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00