La Liberté

«Je ne me vois pas aller vivre ailleurs»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Même si elle y fait parfois de petites infidélités, comme ici lors du Trophée des Paccots 2018, Séverine Girard ne quitterait pas l’Intyamon pour tout l’or du monde. © Charly Rappo-archives
Même si elle y fait parfois de petites infidélités, comme ici lors du Trophée des Paccots 2018, Séverine Girard ne quitterait pas l’Intyamon pour tout l’or du monde. © Charly Rappo-archives
Partager cet article sur:
28.04.2020

A Bas-Intyamon, Séverine Girard ne se lasse pas de gravir les sommets à peaux de phoque ou à pied

Pascal Dupasquier

Communes et sport » Deux petites questions de géographie pour commencer: où la commune de Bas-Intyamon se situe-t-elle et quels villages la composent-ils? Au cas où vous sécheriez, sachez d’abord que cette commune est née le 1er janvier 2004. Sachez ensuite qu’elle réunit les villages d’Estavannens, Enney et Villars-sous-Mont. Que le château de Gruyères veille de près, tout comme le Moléson, la Dent-du-Chamois et la Dent-du-Bourgo.

Surtout, sachez que si on prend le temps d’y passer, lentement de préférence, un réel sentiment de bien-être vous étreint, si rassurant en ce printemps anxiogène…

Sentiment déjà ressenti huit ans plus tôt. Un début de soirée d’avril 2012, un reportage au bas du village d’Estavannens chez la famille Pharisa: Jacques, le papa, Fabienne, la maman,

suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00