La Liberté

Beat Feuz déjà sur le podium

Beat Feuz s’est offert son 53e podium en Coupe du monde lors de la première descente de l’hiver samedi à Lake Louise. © Keystone
Beat Feuz s’est offert son 53e podium en Coupe du monde lors de la première descente de l’hiver samedi à Lake Louise. © Keystone
Partager cet article sur:
Publié le 29.11.2021

Le Suisse s’est classé troisième de la première descente de l’hiver. Succès de Mayer

Ski alpin » Beat Feuz s’est offert son 53e podium en Coupe du monde lors de la première descente de l’hiver samedi à Lake Louise, où Marco Odermatt a décroché un superbe 4e rang. Mais les Suisses ont dû laisser la vedette à leurs grands rivaux autrichiens, auteurs d’un doublé grâce à Matthias Mayer (1er) et Vincent Kriechmayr (2e).

Vainqueur en 2017 sur la piste canadienne, Beat Feuz a perdu toute chance de cueillir un 16e succès sur le cirque blanc sur les 23 premières secondes du parcours. L’Emmentalois de 34 ans accusait ainsi respectivement 0’’29 et 0’’32 de retard sur Matthias Mayer et Vincent Kriechmayr au premier pointage intermédiaire.

Très fort sur la fin

En glisseur hors pair, le vainqueur des quatre derniers Globes de cristal de la discipline a fini très fort. Mais pas suffisamment pour espérer un meilleur sort: il échoue à 0’’35 du double champion olympique Matthias Mayer, qui s’est offert à 31 ans une 11e victoire en Coupe du monde, et à 0’’12 de Vincent Kriechmayr.

Beat Feuz, qui rêve de conquérir un premier titre olympique en février à Pékin, saura néanmoins se satisfaire de ce podium. Avec désormais 41 places dans le top 3 à son actif en descente, il est l’égal des légendaires Franz Klammer et Peter Müller. Il devrait logiquement les dépasser cette saison.

Performance de choix

Parti avec le dossard No 2, Marco Odermatt a pour sa part compris sitôt la ligne d’arrivée franchie qu’il avait réussi une performance de choix. Battu de 0’’17 par Vincent Kriechmayr, le Nidwaldien de 24 ans a ensuite vu Beat Feuz le devancer de 0’’05 seulement. De quoi confirmer ses progrès constants dans la discipline.

La simple lecture de ses résultats obtenus en descente à Lake Louise en atteste: 51e en 2018, 17e en 2019, Marco Odermatt décrochera très bientôt son premier podium dans la discipline reine. Il peut déjà se réjouir d’afficher cinq top 10 consécutifs en descente, sa 4e place aux mondiaux de Cortina incluse. ats


Le Covid-19, un souci supplémentaire

Plusieurs cas positifs empêchaient le transfert des skieurs vers les Etats-Unis.

Les conditions météorologiques ne constituent pas le seul souci de la FIS à Lake Louise, où le super-G masculin prévu hier a été annulé. Plusieurs cas positifs au Covid-19 empêchaient en effet le transfert des skieurs vers les Etats-Unis. La question de savoir si les quatre courses prévues de jeudi à dimanche prochain à Beaver Creek pourront bien avoir lieu restait en effet ouverte hier après-midi. Chef de course de la FIS, Markus Waldner a expliqué dans une interview à la chaîne autrichienne ORF qu’une dizaine de cas positifs ont été décelés lors des tests PCR obligatoires avant le transfert. Ceux-ci concernent surtout des athlètes américains. Les personnes concernées ont été isolées. «Il est possible que les courses de Beaver Creek soient annulées», a reconnu Markus Waldner. Tous les membres de la «bulle» des coureurs devaient se soumettre à un nouveau test.

Les spécialistes masculins de la vitesse n’auront eu droit qu’à une course pour leur premier week-end de compétition. Le super-G programmé hier en Coupe du monde, à Lake Louise, a subi le même sort que la descente prévue vendredi, à savoir une annulation. Les organisateurs ont pris cette décision quelque trois heures avant le départ de ce qui devait être le premier super-G de l’hiver. Les chutes de neige de la nuit précédente expliquent ce choix. La météo a également provoqué ce week-end l’annulation du géant dames prévu à Killington samedi.

ats

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00