La Liberté

Une saison estivale pour le hockey

Jonas Siegenthaler est le seul Suisse en NHL à être assuré de disputer les play-off. © Keystone
Jonas Siegenthaler est le seul Suisse en NHL à être assuré de disputer les play-off. © Keystone
Partager cet article sur:
28.05.2020

La ligue nord-américaine reprendra cet été à 24 équipes, à huis clos et dans deux villes différentes

Hockey sur glace » La date et le lieu restent à fixer dans l’attente d’un feu vert des autorités, mais le principe d’une reprise est acquis pour la ligue nord-américaine de hockey sur glace (NHL). Elle est la première grande instance de sport professionnel aux Etats-Unis à annoncer la poursuite de sa saison suspendue en raison du coronavirus. La NBA fut la première à mettre sur pause son championnat de basket le 11 mars, suivie par les autres ligues le 12. Deux mois et demi plus tard, la NHL est donc la première à officialiser sa volonté de finir son exercice 2019-2020, en le reprenant dès la phase de play-off élargie à 24 équipes, avec des matches à huis clos.

Dans un message vidéo, le commissaire de la NHL Gary Bettman a ainsi confirmé la reprise de son championnat. Mais les fans du palet devront patienter avant de savoir quand exactement les matches reprendront. «Nous prévoyons de rejouer durant l’été jusqu’au début de l’automne. Mais à ce stade, nous ne fixons aucune date (…) tant que nous ne serons pas sûrs que c’est approprié et qu’on ne nous aura pas autorisés à le faire», a-t-il déclaré.

Reprise à 24

«Quand les autorités gouvernementales et sanitaires nous auront dit «allez-y», 24 de nos 31 équipes reprendront» dès les play-off, a poursuivi le dirigeant, ajoutant que ce remodelage du calendrier «devra permettre de disputer une saison complète en 2020-2021». Là encore sans préciser de date.

L’autre interrogation en attente de réponse concerne l’endroit où se joueront ces matches. Si Bettman a confirmé que ce serait bien sur deux sites, un pour chaque conférence, il ne les a pas encore identifiés. Dix villes sont en lice: Chicago, Columbus, Dallas, Edmonton, Las Vegas, Los Angeles, Minneapolis, Pittsburgh, Toronto, Vancouver. «Nous ne voulons pas être coincés. Nous ne voulons pas aller dans un endroit où il y a beaucoup de cas de Covid-19, ni dans un endroit où nous ne pouvons pas passer les tests dont nous aurons besoin», a-t-il justifié, précisant que le choix serait fait dans trois à quatre semaines.

Gary Bettman a en outre indiqué que la NHL et les franchises vont ensemble assumer le coût généré par les quelque 30 000 tests de dépistage au Covid-19 destinés aux joueurs, encadrements et autres officiels. «Selon nos experts de santé, au moment où nous procéderons durant l’été, ce nombre sera relativement insignifiant par rapport au nombre de tests qui seront disponibles» dans le pays, a-t-il affirmé. Durant les play-off, les franchises ne pourront pas dépêcher plus de 50 personnes sur sites. Un nombre encore réduit dans les salles pendant les matches.

Un mini-tournoi

S’agissant du format à 24 équipes, le patron de la ligue a précisé que les 12 meilleures équipes de chaque conférence seront désignées selon leur pourcentage de points au soir du 11 mars. La saison régulière s’arrête donc à cette date. Les quatre premiers de chaque conférence disputeront un mini-tournoi, dont le classement déterminera l’ordre des têtes de série (de 1 à 4).

A l’est, les équipes concernées sont les Boston Bruins, Tampa Bay Lightning, Washington Capitals et Philadelphia Flyers. A l’ouest, les Saint-Louis Blues (champions en titre), Colorado Avalanche, Vegas Golden Knights et Dallas Stars.

Pendant ce temps, les clubs classés de la 5e à la 12e place disputeront un tour qualificatif au meilleur des cinq rencontres. Après quoi, le 1er tour opposera, toujours dans chaque conférence, les 4 qualifiés aux 4 têtes de série, au meilleur des cinq ou sept matches. Idem pour le 2e tour. Les finales de conférences et la Stanley Cup se disputeront au meilleur des sept rencontres.

Un plan en quatre phases

Pour l’heure, les joueurs en sont encore à la phase 1 du plan de reprise, à savoir en quarantaine chez eux. «Ils passeront en phase 2 début juin», a complété Bettman. Ce qui veut dire qu’ils pourront retourner dans les installations de leur franchise pour s’entraîner par petits groupes. La phase 3, «pas avant le 1er juillet», les verra ensuite se regrouper pour un camp d’entraînement de trois semaines, devant mener à la reprise des matches (phase 4).

Un objectif partagé par la NBA et la MLS (football), qui veulent également rejouer cet été et ont jeté leur dévolu sur Disney World en Floride. La MLB (baseball), qui espère démarrer début juillet son championnat tronqué de moitié, vient de présenter un plan ayant déçu le syndicat des joueurs sur la question salariale. Enfin, la NFL (foot américain) a maintenu au 10 septembre le coup d’envoi de sa saison. ATS


Trois Suisses en vacances

Trois joueurs suisses de NHL sont officiellement en vacances depuis l’annonce de l’arrêt de la saison régulière: Nico Hischier, Mirco Müller et Timo Meier. Le Valaisan, le Zurichois et l’Appenzellois appartiennent, en effet, à deux (New Jersey et San Jose) des sept clubs qui ne seront pas concernés par la reprise de la saison. Les cinq autres clubs sont Buffalo, Anaheim, Los Angeles, Ottawa et Detroit.

Jonas Siegenthaler est, en revanche, le seul Suisse assuré de disputer le premier tour des play-off avec Washington. Les Capitals, leaders de la Metropolitan Division, bénéficieront d’un rang de tête de série.

Nino Niederreiter (Carolina), Denis Malgin (Toronto), Dean Kukan (Columbus), Gaëtan Haas (Edmonton), Roman Josi, Yannick Weber (Nashville), Luca Sbisa (Winnipeg) et Kevin Fiala (Minnesota) devront, pour leur part, livrer un barrage au meilleur des cinq matches pour accéder aux play-off. ATS

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00