La Liberté

Julien Sprunger: «L’impression d’être ailleurs»

Julien Sprunger: «L’impression d’être ailleurs» © Keystone
Julien Sprunger: «L’impression d’être ailleurs» © Keystone
Partager cet article sur:
28.09.2020

La nouvelle patinoire change la vie des Dragons. Le capitaine Julien Sprunger fait le tour du propriétaire en détaillant quatre aspects qui font passer les hockeyeurs fribourgeois dans une nouvelle dimension.

 

Textes Patricia Morand, photos Charly Rappo

Un vestiaire accueillant, une deuxième maison

«Le vestiaire, c’est l’endroit où nous passons le plus de temps. Nous y sommes avant et après les matches, avant et après les entraînements. C’est une deuxième maison. Avant, c’était compliqué. L’espace était restreint; il n’y avait qu’un pissoir et seulement trois douches qui fonctionnaient. Tout a changé, au niveau de la taille et de la disposition. En le découvrant, on a presque eu l’impression que c’était surdimensionné. Quelle distance d’un bout à l’autre! Il y a un grand tableau et un écran TV. Les théories et les analyses peuvent se faire au vestiaire. Avant, nous nous déplacions dans une autre pièce. C’était du bricolage. Les joueurs apprécient ces nouvelles conditions. D’ailleurs, ils arrivent plus tôt à la patinoire.»

 

La salle de force, un vrai outil de travail

«C’est incomparable avec ce que nous avions avant, un endroit exigu où nous ne pouvions pas être plus de sept ou huit en même temps. C’était compliqué. Cette nouvelle salle de force représente l’outil de travail idéal. Il y a de la place et du matériel adéquat, gages d’une bonne qualité d’entraînement. Toute l’équipe peut y être en même temps. C’est vraiment pensé pour le sport professionnel. Par le passé, on a toujours cherché à agrandir les restaurants ou les buvettes pour générer de nouvelles recettes. Cette fois, on a aussi tenu compte des besoins des joueurs. Nous pouvions aller dans d’autres fitness, c’est sûr. Mais aujourd’hui, nous avons tout sur place, même pour de la rééducation. C’est centralisé.»

 

Podcast

» Découvrez «Point de vue», le nouveau rendez-vous hebdomadaire de notre rubrique hockey! A écouter ici

 

Une partie récupération interdite d’accès

«Aujourd’hui, la performance sportive ne s’obtient pas seulement par l’entraînement. Un point sur lequel tout le monde travaille à l’identique. La différence peut se faire sur tant d’autres choses, comme l’alimentation ou la récupération. Il y a les massages, évidemment. Mais de plus en plus d’équipes ont un sauna, un hammam ou un bain froid et les utilisent. Nous aurons aussi cette possibilité dans un local à côté du vestiaire. Cela fait partie des nouveautés et c’est recommandé pour la récupération. Par contre, nous n’avons pas le droit de l’utiliser pour l’instant, sur ordre du médecin cantonal. Nous respectons les mesures de protection sanitaire dictées par la lutte contre le Covid.»

 

Technologie de pointe dans une belle enceinte

«C’est dur de s’imaginer ce que sera un match dans cette patinoire. L’endroit est magnifique. C’est une enceinte aux normes de NHL. J’ai l’impression d’être ailleurs… Au niveau du confort, j’ai déjà connu ça lors des mondiaux ou aux Jeux olympiques. Chaque matin, je mesure ma chance d’arriver dans un tel endroit. Il y a beaucoup de technologie. Les leds ou les lumières, par exemple, ne sont pas que des gadgets. Le hockey n’évolue pas seulement sur la glace. C’est important de divertir le public. Nous sommes vraiment à la pointe. J’ai déjà vu quelques animations lors de tests. C’est sympa.»

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00