La Liberté

Oberlin, le surdoué qui se cherche

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Dimitri Oberlin (à gauche): «Depuis petit, mon jeu n’est pas basé sur la vitesse, j’aime être libre et provoquer avec la balle.» © Keystone
Dimitri Oberlin (à gauche): «Depuis petit, mon jeu n’est pas basé sur la vitesse, j’aime être libre et provoquer avec la balle.» © Keystone
Partager cet article sur:
19.07.2020

De retour à Bâle après un prêt raté, l’attaquant veut prouver qu’il est n’est pas seulement l’homme d’un match

Pierre Schouwey, Bâle

Football » «Quand je réfléchis à ce que j’ai accompli, il y a ce match contre le Benfica. Et ensuite? Plus grand-chose. C’est pour ça que c’est encore présent dans la tête des gens. Avec des joueurs comme Messi et Ronaldo, il y a du nouveau à raconter chaque semaine.» Dimitri Oberlin aimerait tourner la page, sauf que tout (le monde) le ramène inlassablement à ce 27 septembre 2017. Souvenez-vous: inconnu du grand public, l’attaquant se voit touché par la grâce le jour de son 20e anniversaire. Héros de la spectaculaire victoire 5-0 du FC Bâle face à Benfica, le Moudonnois s’offre un doublé, une passe décisive et provoque un penalty. Un festival réalisé sur la scène ultramédiatisée de la Ligue des champions, donc devant des millions de personnes.

Si bien que le lendemain, toute la

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00