La Liberté

La défaite de trop pour Xamax

Leroy Abanda (derrière Anthony Sauthier) et les Neuchâtelois n’ont pas montré grand-chose hier après-midi à Genève. © Keystone
Leroy Abanda (derrière Anthony Sauthier) et les Neuchâtelois n’ont pas montré grand-chose hier après-midi à Genève. © Keystone
Partager cet article sur:
27.07.2020

L’équipe de l’entraîneur Stéphane Henchoz a perdu hier à Genève (4-1) et pourrait être reléguée demain

Valentin Schnorhk

Super League » Pas de mauvaise foi du côté de Neuchâtel Xamax. Même si elle n’est pas mathématique, la relégation est entendue pour tout le monde après la défaite 4-1 à Servette hier. «Il faut effectivement accepter que nous allons finir derniers, constate Stéphane Henchoz. Nous ne sommes pas des rêveurs, nous n’allons pas mettre des claques à Saint-Gall et à Lugano pendant que Sion prend trois casquettes. Nous passerions pour des couillons en le disant.» Les dés sont jetés, demain (si Sion ne perd pas à Zurich) ou sinon vendredi, Xamax sera officiellement relégué.

Les causes sont multiples. Elles ne tiennent pas qu’au lourd revers subi au Stade de Genève. Même si celui-ci a quelque chose de révélateur, notamment dans l’attitude. «Ce qui me chagrine, c’est que je n’ai pas vu des guerriers qui se sont battus jusqu’à la 95e minute, qui se sont battus avec armes à la main, a soufflé Laurent Walthert. Quand on est gardien, on n’aime jamais perdre. Mais là, je n’ai pas eu l’impression que l’on était sur même bateau.» Le miracle de 2019 n’a pas été réédité.

Equipe à reconstruire

Il faut dire qu’entre-temps, Stéphane Henchoz a été victime de la politique du club, qui avait donné le poste à Joël Magnin avant même la fin de la saison passée. Parti à Sion, où il a été remercié, puis revenu pour les huit derniers matches de la saison, le Fribourgeois n’a pas pu agir sur l’équipe comme il le souhaitait et inverser la tendance. «C’est un peu dommage de ne pas avoir eu plus de temps pour travailler, regrette l’entraîneur. Si j’étais venu pour deux mois, avec à chaque fois un match par semaine, cela aurait été préférable. Mais je le savais au moment de prendre ma décision.»

Et en finissant en queue de classement, Neuchâtel Xamax n’est peut-être finalement qu’à sa place. «Il faut relever qu’en fin de saison passée, on avait une autre équipe, note le Fribourgeois. Beaucoup de joueurs sont partis, entre Serey Dié, Ademi, Pululu, Tréand, Pickel, Veloso ou Di Nardo. Je ne dis pas que ceux qui les ont remplacés sont mauvais, mais l’équipe était quand même différente.» Xamax, à travers son nouveau propriétaire Jean-François Collet, devra en tirer les conséquences pour remonter le plus vite possible. Stéphane Henchoz, sous contrat jusqu’en 2021, sera normalement là. Non sans lancer un avertissement: «Il va falloir reconstruire l’équipe.»

Nsame évidemment

Si Xamax est aux portes de l’enfer, Young Boys se rapproche du paradis. La victoire 1-0 contre Lucerne permet aux Bernois de s’offrir une première balle de match vendredi, lors de leur déplacement à Sion. C’est évidemment Jean-Pierre Nsame qui a mis le club de la capitale sur la voie de son troisième titre consécutif. Le Camerounais a inscrit son trentième but de la saison (en autant de matches disputés). Le record de Seydou Doumbia de 2010 en Super League est égalé. Mais quelque chose laisse penser que ce n’est pas près de s’arrêter là. Le Camerounais a surgi à la 72e minute pour reprendre cliniquement un centre du Fribourgeois Michel Aebischer, un homme qui ne cesse de s’affirmer dans les rangs bernois. ats


Servette - Ne Xamax 4-1 (1-1)

1000 spectateurs. Arbitre: Dudic. Buts: 21e Koné 1-0. 35e Nuzzolo 1-1. 46e Stevanovic 2-1. 53e Stevanovic 3-1. 82e Cespedes 4-1.

Servette: Frick; Sauthier, Rouiller, Sasso, Iapichino (68e Gonçalves); Ondoua; Stevanovic, Imeri (78e Maccoppi), Cognat; Schalk (19e Alves, 68e Cespedes), Koné (78e Kyei).

Neuchâtel Xamax: Walthert; Mveng (63e Seydoux), Djuric (57e Seferi), Oss (46e Neitzke), Xhemajli, Kamber (80e Abanda); Corbaz (46e Sakho), Kouassi, Araz; Ramizi, Nuzzolo.

Notes: Servette sans Routis, Séverin ni Tasar (blessés). Neuchâtel Xamax sans Djourou ni Gomes (blessés).

Sion - Thoune 1-1 (0-0)

1000 spectateurs. Arbitre: Schärer. Buts: 80e Ndoye 1-0. 84e Havenaar 1-1.

Sion: Fickentscher; Maçeiras, Bamert, Ndoye, Lenjani; Grgic, Zock, Toma (63e Uldrikis); Baltazar; Kasami, Itaitinga (87e Khasa).

Thoune: Faivre; Kablan (18e Glarner), Havenaar, Stillhart, Hefti; Bertone, Fatkic (83e Rapp), Hasler (83e Tosetti); Karlen (69e Castroman); Bandé (46e Salanovic), Munsy.

Notes: Sion sans Luan, Cavaré ni Raphael (blessés). Thoune sans Roth (blessé). 9e tir sur le poteau de Grgic.

Young Boys - Lucerne 1-0 (0-0)

1000 spectateurs. Arbitre: San. But: 72e Nsame 1-0.

Young Boys: Wölfli; Janko, Camara, Lustenberger, Lefort (82e Lotomba); Fassnacht (70e Spielmann), Sierro, Aebischer, Gaudino (62e Sulejmani, 81e Martins); Elia (70e Moumi Ngamaleu), Nsame.

Lucerne: Müller; Sidler, Knezevic, Bürki, Mistrafovic (80e Lang); Voca; Kakabadze, Grether, Schulz, Schürpf (70e Marleku); Margiotta.

Notes: Young Boys sans Von Ballmoos, Garcia, Hoarau, Lauper, Mambimbi, Sörensen ni Petignat (blessés). Lucerne sans Schwegler, Males, Ndenge, Emini, Burch, Lucas, Ndiaye, Matos, Binous, Eleke ni Owusu (blessés). 20e tir de Nsame sur le poteau.

Bâle- Lugano 4-4 (2-3)

1000 spectateurs. Arbitre: Tschudi. Buts: 6e Lovric 0-1. 7e Ademi 1-1. 10e Frei 2-1. 41e Jefferson 2-2. 45e Kecskes 2-3. 67e Ademi 3-3. 79e Lungoyi 3-4. 93e Cabral 4-4.

Bâle: Nikolic; Isufi (46e Marchand), Cömert (46e Petretta), Alderete, van der Werff; Xhaka, Frei; Stocker (82e Tushi), Campo, Pululu (46e Van Wolfswinkel); Ademi (74e Cabral).

Lugano: Baumann; Kecskes, Covilo Daprelà; Sabbatini; Lavanchy, Lovric, Guidotti (77e Macek), Jefferson (77e Yao); Lungoyi (90e Selasi), Holender (62e Janga).

Notes: Bâle sans Widmer (suspendu), Omlin, Riveros, Zuffi ni Ramires (blessés). Lugano sans Custodio (suspendu), Maric, Bottani, Obexer ni Pavlovic (blessés).

Zurich - Saint-Gall 1-3 (1-1)

1000 spectateurs. Arbitre: Jaccottet. Buts: 2e Quintilla (penalty) 0-1. 16e Kololli 1-1. 48e Itten 1-2. 75e Guillemenot 1-3.

Zurich: Brecher; Rüegg, Nathan, Omeragic, Kempter (77e Sohm); Domgjoni, Hekuran Kryeziu; Koide, Marchesano (67e Schönbächler), Kololli; Kramer.

Saint-Gall: Zigi; Hefti, Stergiou, Letard (46e Fazliji), Muheim; Görtler (81e Rüfli), Quintilla, Staubli (46e Ruiz); Ribeiro (46e Itten), Guillemenot, Bakayoko (46e Demirovic).

Notes: Zurich sans Tosin, Mahi (blessés) ni Janjicic (malade). Saint-Gall sans Babic, Nuhu, Gonzalez, Lüchinger, Ajeti ni Costanzo (blessés). Expulsion: 94e Schönbächler (réclamations).

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00