La Liberté

«J’ai gardé l’espoir jusqu’au bout»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
La saison prochaine, Flavio Cassarà n’aura plus son masque (hérité d’un nez cassé) ni son brassard de capitaine. Il sera assistant de Lucien Dénervaud tout en gardant sa place en défense. © Alain Wicht-archives
La saison prochaine, Flavio Cassarà n’aura plus son masque (hérité d’un nez cassé) ni son brassard de capitaine. Il sera assistant de Lucien Dénervaud tout en gardant sa place en défense. © Alain Wicht-archives
Partager cet article sur:
15.05.2020

Flavio Cassarà, co-capitaine de Bulle, a tenu un rôle important durant la pause forcée de ce printemps

Patrick Biolley

Première ligue » En un jour, ou plutôt en un instant, tout tombe à l’eau. Des semaines d’entraînement, des matches amicaux, des plans de jeu mis en place, tout s’effondre sur la décision de l’Association suisse de football d’arrêter les championnats de la troisième à la huitième division. Au milieu de cela, le FC Bulle, quatrième du groupe 1 de première ligue, avec des ambitions légitimes de finales. Dès la première annonce qui précédait de quelques jours la reprise du championnat, le risque de ne pas retoucher un ballon a commencé à poindre.

Dans cet état de fait, le capitaine prend une place prépondérante au sein d’une équipe. Cela tombe bien, à Bouleyres, ils sont deux: Joan Yenni et Flavio Cassarà (27 ans). Le deuxième laissera le brassard au premier la sais

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00