La Liberté

«Il faudra être réaliste et patient»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Stéphane Henchoz a connu une fin d’été plus que mouvementée à la Maladière. © Keystone-archives
Stéphane Henchoz a connu une fin d’été plus que mouvementée à la Maladière. © Keystone-archives
Partager cet article sur:
17.09.2020

Alors que sonne déjà la reprise, Stéphane Henchoz, l’entraîneur de Xamax, ne respire pas la sérénité

Patrick Biolley

Challenge League » Après avoir connu une fin de saison 2019-2020 cauchemardesque l’ayant conduit en deuxième division, Neuchâtel Xamax repart, un mois et demi plus tard, de zéro ou presque face à Kriens (samedi, 17 h 30). Car la fin de l’été a laissé des traces: les pensionnaires de la Maladière ont déjà perdu 21 joueurs, dont une dizaine de titulaires. A tel point qu’à la reprise des entraînements, ils n’étaient qu’une dizaine sur la pelouse synthétique neuchâteloise. Une situation qui a perduré jusqu’à il y a une quinzaine de jours. Depuis, les apports ont commencé à pointer le bout de leurs crampons. Pas de quoi rassurer Stéphane Henchoz (46 ans), l’entraîneur des «rouge et noir», qui a dû s’inventer maître de la composition en séances sur terrain

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00