La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Une vitrine pour le sport féminin

Lors du dernier Tour de Suisse féminin, la Suissesse Elise Chabbey (en rouge) avait remporté la première étape devant la future gagnante de Paris-Roubaix, Lizzie Deignan. © Keystone-archives
Lors du dernier Tour de Suisse féminin, la Suissesse Elise Chabbey (en rouge) avait remporté la première étape devant la future gagnante de Paris-Roubaix, Lizzie Deignan. © Keystone-archives
Partager cet article sur:
Publié le 09.11.2021

Le Tour de Romandie féminin se tiendra en octobre 2022 avec l’espoir d’offrir des modèles aux sportives

Patrick Biolley, Lausanne

Cyclisme » Le cyclisme féminin a le vent en poupe. Paris-Roubaix a offert un spectacle digne de la version masculine au début octobre, tandis que le Tour de France deviendra une épreuve du World Tour féminin l’été prochain et le Giro y reviendra après une année de pause. Sans oublier le Tour de Suisse qui avait organisé une course, hors du World Tour, l’année dernière.

Au milieu de tout cela, le Tour de Romandie tentera de faire sa place pour la première fois. «Nous voulons marquer l’année de la 75e édition, explique Grégory Devaud, président de la fondation du Tour de Romandie. Le sport féminin s’imposait au vu de notre vision des choses. Le but de la fondation est de soutenir le cyclisme romand dans sa globalité et il y avait un manque.»

Peu de licenciées

Les coureuses du peloton mondi

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00