La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Corrida bulloise: densité folle, temps record

Dominic Lobalu, 24 ans, a profité d’une forte concurrence pour écrire l’histoire de la Corrida bulloise

Nouveau recordman de la Corrida bulleuse, Dominic Lobalu est fier de sa récompense. © Antoine Vuilloud
Nouveau recordman de la Corrida bulleuse, Dominic Lobalu est fier de sa récompense. © Antoine Vuilloud

Pierre Salinas

Publié le 21.11.2022

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Partager cet article sur:

Corrida bulloise » C’est un lien basique de cause à effet, une relation envisageable et envisagée qui donne des frissons lorsqu’elle se concrétise: plus la concurrence est forte, et plus les temps sont susceptibles de s’affoler. Samedi à la Corrida bulloise, qui retrouvait sa liberté après deux ans passés dans les geôles du Covid, jamais le plateau des courses élites, chez les hommes plus que chez les femmes encore, n’avait été aussi dense.

Avant même les généreux speakers d’une 45e édition qui a réuni quelque 4000 participants (4037 inscrits, 3721 classés), le communiqué de presse envoyé par les organisateurs avait laissé augurer d’une fin d’après-midi historique. «Avec un quintette emmené par le Saint-Gallois d’adoption Dominic Lobalu, le record de Julien Wa

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11