La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Un match sans histoire, ou presque

Deux frères, un cousin, un sage sénégalais et Villars qui s’incline 54-106 contre Monthey en 8es de finale

Mansour Kasse (à gauche, au duel avec Maxime Rentsch) et Villars n’ont pas fait douter Monthey. © Charly Rappo
Mansour Kasse (à gauche, au duel avec Maxime Rentsch) et Villars n’ont pas fait douter Monthey. © Charly Rappo

Pierre Salinas

Publié le 01.12.2022

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Partager cet article sur:

Coupe de Suisse » Joueur de Villars, Charly Pembele, insuffisamment remis de sa blessure, a manqué son rendez-vous avec son aîné, Patrick, qui n’est autre que l’entraîneur de Monthey. Deux frères qui s’affrontent pour une place en quarts de finale de la Coupe de Suisse: si, osons l’écrire, l’issue de cette rencontre ne faisait aucun doute avant même le coup d’envoi, l’histoire aurait pu être belle.

Elle a laissé place à un match sans… histoire, devant 40 spectateurs qui n’ont pas fait d’histoires non plus, mais qui ont applaudi le courage des pensionnaires de ligue B, battus 54-106 par le 7e du championnat de SB League. Une formation chablaisienne qui avait commencé la saison tambour battant par un succès contre Fribourg Olympic, mais qui couchait sur cinq défaites.

«Corriger les erreurs»

De l&ag

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11