La Liberté

La maman de Thabo Sefolosha: «Ma victoire? Qu'il passe son bac»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Christine Sefolosha: «J’ai beaucoup de réserve sur le basket américain. Les enjeux financiers sont énormes. Cela en devient indécent.» © Alain Wicht/La Liberté
Christine Sefolosha: «J’ai beaucoup de réserve sur le basket américain. Les enjeux financiers sont énormes. Cela en devient indécent.» © Alain Wicht/La Liberté
Partager cet article sur:
23.05.2014

Christine Sefolosha • Intuitive, grande, la Vaudoise est mère et artiste peintre, avec passion. Le cœur à vif parfois, la maman du premier Suisse de l’histoire à évoluer en NBA a toujours cherché à privilégier ses études.

Tiphaine Bühler

Derrière chaque champion, il y a des parents. Les réalités et les obstacles sont différents dans chaque sport et pour chacun. Les parents eux s’adaptent, apprennent sur le tas, à trouver des financements, à décrypter les contrats, à s’accommoder du star-système et à maintenir le lien du cœur. Ils témoignent. Voici le cinquième et dernier volet de notre série.

>>> Retrouvez les autres articles de la série «Mon fils est un champion» en suivant ce lien <<<

Dans son atelier de Montreux au-dessus d’une usine taguée par le temps, Christine Sefolosha allume un petit chauffage électrique. La salle immense respire la térébenthine. Dans trois jours, l’artiste s’envole pour l’Afrique du Sud où son aîné Chris

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00