La Liberté

Y’a de la joie au Kirghizistan

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Ramona Volken, Florence Nikles, Anne Flechsig, Caroline George, Lisa Pfalzgraf, Rahel Schönauer et Lydiane Vikol au sommet du Min-Teke (5480 m), atteint après trois jours d’escalade. © Club alpin suisse
Ramona Volken, Florence Nikles, Anne Flechsig, Caroline George, Lisa Pfalzgraf, Rahel Schönauer et Lydiane Vikol au sommet du Min-Teke (5480 m), atteint après trois jours d’escalade. © Club alpin suisse
Partager cet article sur:
29.10.2019

Florence Nikles, de Marly, a participé à l’expédition féminine du Club alpin suisse

Jean Ammann

Alpinisme » Le Kirghizistan, terre d’aventures. C’est le slogan d’une agence de voyages, qui invite, sans chipoter sur les superlatifs, à découvrir «l’un des plus beaux pays d’Asie centrale formé de magnifiques montagnes, de plaines sauvages, d’imposants glaciers, de lacs époustouflants et de vallées à perte de vue». C’est un slogan et c’est la vérité: du 7 septembre au 6 octobre, l’expédition féminine du Club alpin suisse s’est risquée dans ces montagnes du Pamir, à la frontière du Tadjikistan, une contrée ignorée des cartographes, maltraitée par la topographie, orthographiée en cyrillique, où les alpinistes se font explorateurs, exploratrices plutôt, car il serait temps de renoncer à cette suprématie du masculin.

<

Dans la même rubrique
suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00