La Liberté

«Tout le monde n’est pas égal»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Multiple médaillée mondiale et paralympique, Ursula Schwaller a aujourd’hui une approche différente du sport. Elle participe désormais à des courses longue distance avec des cyclistes valides. © Charly Rappo
Multiple médaillée mondiale et paralympique, Ursula Schwaller a aujourd’hui une approche différente du sport. Elle participe désormais à des courses longue distance avec des cyclistes valides. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
01.09.2021

Malgré deux médailles de bronze, la Singinoise n’est pas une inconditionnelle des Jeux paralympiques

Pascal Dupasquier

Handbike » Rencontrer Ursula Schwaller, chez elle dans sa maison à la sortie de Guin, c’est entrer dans un univers qui respire le sport. Un univers sain, convivial, sans chichi où le handbike ne reste jamais éloigné du vélo. A moins que cela ne soit le contraire… Le handbike pour elle, le vélo pour son compagnon Marcel Kaderli. Complices sur la route, complices dans la vie. «Nous faisons des courses longue distance ensemble», confie la Singinoise, tout juste rentrée de Norvège où, le 21 août, elle a pris part au Color Line Tour, épreuve de 210 kilomètres reliant Kristiansand à Hovden.

«Il y a bien sûr le défi d’effectuer plusieurs centaines de kilomètres d’un seul trait. Mais le plus beau, c’est d’aller boire un café après la course et de partager nos émotions avec les autres athl&eg

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00