La Liberté

Premier hiver sans Weger

Publié le 29.11.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Biathlon » La Coupe du monde de biathlon reprend cette semaine à Kontiolahti, en Finlande. Que peut-on attendre des Suisses après les retraites de Benjamin Weger et Selina Gasparin? La fin de carrière de Weger laisse un trou béant chez les hommes. Le Valaisan a été le seul capable d’obtenir de très bons résultats ces dernières années, avec plusieurs top 10. Sebastian Stalder, Joscha Burkhalter ou Niklas Hartweg n’ont pas encore montré pouvoir évoluer à un tel niveau.

Côté féminin, Lena Häcki est le N°1 depuis plusieurs hivers. Selina Gasparin évoluait ces dernières années loin du niveau qui lui avait permis de décrocher une médaille aux JO de Sotchi en 2014. Les Suisses doivent s’améliorer dans la partie ski de fond, dans laquelle ils perdent trop de temps par rapport aux meilleurs. Dans cette optique, Kein Einsaste, ancien entraîneur de Dario Cologna, a quitté l’équipe de fond basée à Davos pour venir s’occuper spécifiquement des biathlètes à Lenzerheide.

Les hommes sont par ailleurs désormais entraînés par l’Allemand Remo Krug, qui a remplacé son compatriote Alexander Wolf. Les attentes sont modestes avant cet hiver. Seule Lena Häcki semble en mesure de terminer régulièrement dans le top 20. L’athlète d’Engelberg espère ainsi avoir une base pour rapidement remplir les critères de sélection pour les mondiaux.

Un exploit sous la forme d’un top 10 reste du domaine du possible. Lena Häcki (26 ans) s’est mariée cet été avec le biathlète allemand Marco Gross, mais cela n’a pas perturbé sa préparation. ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11