La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Non-vaccinés toujours plus acculés

La marge de manœuvre se réduit pour Novak Djokovic, Kyrie Irving et les sportifs opposés au vaccin

Kyrie Irving s’est positionné à plusieurs reprises: «Il ne s’agit pas d’être antivaccin. Il s’agit plutôt de savoir ce qui est juste pour moi. Je n’ai fait de mal à personne.» Keystone © keystone-sda.ch
Kyrie Irving s’est positionné à plusieurs reprises: «Il ne s’agit pas d’être antivaccin. Il s’agit plutôt de savoir ce qui est juste pour moi. Je n’ai fait de mal à personne.» Keystone © keystone-sda.ch

François Rossier

Publié le 19.01.2022

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Partager cet article sur:

Covid-19 » Se faire vacciner ou ne pas se faire vacciner? Incontournable dans notre société, la question est toujours aussi clivante. Les débats qui en découlent prennent des tournures politiques, philosophiques, idéologiques ou sanitaires. Les réponses, souvent émotionnelles, conduisent à des situations délicates, parfois ubuesques. Le sport n’y échappe pas.

Sans revenir dans le détail sur l’affaire Novak Djokovic, déclaré persona non grata en Australie, il faut admettre que l’étau se resserre autour des sportifs non vaccinés. Opposé à la piqûre, le tennisman serbe – à moins qu’il ne change d’avis – ne pourra pas jouer aux Etats-Unis ce printemps, ni à Roland-Garros en mai prochain. La ministre française des Sports Roxana Maracineanu l’a annoncé dimanche passé

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00