La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

«Il n’y avait pas de bonne solution»

Le sportif fribourgeois de l’année ne sera pas connu avant la Nuit du mérite, reportée au mois de mai

Il faudra encore attendre quelques mois pour connaître le successeur de Noémie Kolly comme meilleur sportif du canton. © Alain Wicht-archives
Il faudra encore attendre quelques mois pour connaître le successeur de Noémie Kolly comme meilleur sportif du canton. © Alain Wicht-archives

Patrick Biolley

Publié le 15.01.2022

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Mérite sportif » Qui d’Ezgjan Alioski, Yannick Baechler, Rémi Bonnet, Marielle Giroud ou Killian Mottet est le sportif fribourgeois de l’année? C’est la réponse que vous auriez dû avoir aujourd’hui en feuilletant les journaux locaux ou en écoutant les canaux de RadioFR ou La Télé. Sauf que la Nuit du mérite, qui devait se dérouler hier soir, a été reportée au 25 mai en raison du Covid-19, tout comme l’annonce du vainqueur.

Etant donné que les votes sont clos, les différents médias de la région ont tenté de faire valoir le fait que cela ne servait pas à grand-chose d’attendre le mois de mai pour connaître le nom du lauréat. En vain, puisque le comité a décidé hier matin à six voix contre trois et une abstention de ne rien dévoiler. Les explications du président du comité d’organisation Henri Baeriswyl.

Pourquoi avez-vous décidé de ne rien dévoiler alors que les votes sont désormais clos?

Henri Baeriswyl: La raison principale est que si n

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00