La Liberté

Faux jumeaux, vrais leaders

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Basil (à gauche) et Elia Aerschmann n’ont pas que la barbe en commun. © Alain Wicht
Basil (à gauche) et Elia Aerschmann n’ont pas que la barbe en commun. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
24.10.2019

Les frères Basil et Elia Aerschmann ne sont pas étrangers au bon début de saison de Floorball Fribourg

Pierre Salinas

Unihockey » On les appelle les jumeaux, alors qu’ils sont plus exactement faux jumeaux. «Issus de deux œufs différents», précisent-ils. En un mot: dizygotes. «Basil est né six minutes avant moi. Longtemps, j’ai cru que ces six minutes correspondaient aux six centimètres qui nous séparaient. Et puis il a beaucoup grandi, moi pas.» Et la théorie d’Elia Aerschmann de se dissoudre dans l’expresso posé devant lui…

« La seule faiblesse de mon frère, c’est quand il ne joue pas avec moi »

Elia Aerschmann

Ne pas se fier à la barbe qu’ils ont en commun: Basil et Elia Aerschmann ne se ressemblent pas, ou si peu, mais ne se quittent jamais. Ou rarement. Leurs amis sont les mêmes, leurs coéquipiers aussi, puisque

Dans la même rubrique
suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00